L’HISTOIRE SINGULIÈRE D’UNE CITÉ UNIVERSELLE

À la croisée des grands courants de civilisation européenne depuis l’Antiquité, Arras bénéficie de 20 siècles d’expérience dans l’art de recevoir… Deux millénaires d’une histoire tourmentée ont accumulé dans la capitale artésienne d’inestimables trésors et d’innombrables témoignages préservés qui façonnent encore aujourd’hui son patrimoine et son urbanisme. Parcourir la ville est un peu comme se promener dans un musée à ciel ouvert, où l’art de vivre puise chaque jour de nouvelles sources d’inspiration. De base arrière de Jules César, aux champs de bataille mondialisés de la Grande Guerre… l’épopée arrageoise est un véritable condensé d’histoire européenne.

 

UNE PART D’HUMANITÉ EN HÉRITAGE

Inscrite à deux reprises sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (pour son beffroi et sa citadelle), Arras assume avec passion sa part d’humanité et cultive précieusement l’éclectisme de son héritage, offrant aux visiteurs un panorama presque complet de l’histoire de l’art et de l’architecture : site archéologique gallo-romain, abbaye d’origine médiévale, citadelle et quartier militaire du Grand Siècle, places de marché baroques, quartier de la Basse Ville d’inspiration classique, rues commerçantes Art déco… L’embarras du choix et un certain sens de l’hédonisme invitent à en laisser pour une autre fois, à se consacrer à d’autres dégustations ou à trouver refuge dans un nid douillet, en ville comme à la campagne. `

 

UN DÉCOR TAILLÉ SUR MESURE POUR L’ANIMATION

Dans l’esprit des Arrageois, les richesses architecturales sont faites pour être habitées par un authentique savoir-vivre. Fidèle à ses origines artistiques et commerçantes, Arras est une ville animée toute l’année, où les marchés colorés, les terrasses de café, les restaurants traditionnels, les tables originales, les bars à thème, les commerces de bouche, les artisans créateurs, les boutiques singulières entraînent les visiteurs dans une ambiance chaleureuse. Il ne se passe pas un mois sans qu’un festival, une fête traditionnelle, une exposition d’envergure, une installation urbaine ne s’ajoutent à des centaines d’animations culturelles et artistiques programmées chaque année.

 

UNE HISTOIRE FUSIONNELLE AVEC LE PAYS D’ARTOIS

L’ancienne capitale agricole n’est jamais très loin de son berceau originel. À quelques centaines de mètres à peine du centre historique commence déjà la campagne artésienne, qui se savoure comme un prolongement naturel de la douceur de vivre arrageoise. Le val de Scarpe, qui parcourt le Pays d’Artois d’Ouest en Est, se présente comme l’épine dorsale du territoire, consacrée presque entièrement à la pratique des loisirs de plein-air et de remise en forme. De part et d’autre, s’étendent, à perte de vue, les vastes plaines et les premières collines d’Artois. C’est le domaine des châteaux, dans leurs parures du XVIIIème siècle, des vestiges de puissantes abbayes, des hameaux de pierres blanches, des petites places de villages fleuries qui rythment les itinéraires de randonnée à travers les paysages d’une variété surprenante. C’est enfin, du Nord au Sud en passant par l’Est d’Arras, un archipel du souvenir, où des centaines de cimetières et mémoriaux de toutes nationalités, racontent l’histoire d’un champ de bataille planétaire, à l’aube du XXème siècle.